Le phénomène pocket jacket

Cette saison un nouveau phénomène a fait son apparition, la veste à poches. C’est indéniablement le vêtement à avoir dans sa garde robe pour la mi-saison. Je la préfère sans hésiter avec une forme saharienne.

Pour ceux qui ne connaîtrait pas ce modèle, la saharienne est à l’origine un vêtement militaire pourvu de quatre poches et d’une ceinture en corde ou en lin. Par la suite, elle devient la veste pour les safaris. Ensuite, popularisée par l’écrivain américain Ernest Hemingway dans les années folles.

Dans les années 50, la saharienne devient l’accessoire glamour des films Hollywoodiens.

Sa grande apparition dans le monde de la mode se fait grâce à Yves Saint Laurent. Il l’adapte au vestiaire féminin dans sa Collection africaine de 1967. Le créateur présente l’année d’après, une saharienne radicalement moderne portée plus courte avec une ceinture à anneaux de métal.

Cet été elle s’annonce comme la veste phare. Pour vous, j’ai réalisé mon shopping idéal des vestes à poches. J’ai donc déniché des sahariennes oscillant entre le lin, le cuir, le coton ou encore le jeans. Les cols diffèrent variant de tailles, cependant chacun des modèles possèdent ces grosses poches qui sont pratiques et hyper tendances.

Du modèle iconique, je propose un modèle se rattachant au plus près de la veste cocktail classique. Sinon, celui plus travaillé avec des plissés, des boutons argents sur le col, des manches bouffantes et nouées au niveau des manches. Je lui trouve une tenue originale et rafraîchissante.

Pour les fanatiques de la veste en jeans, j’ai pris le loisir d’en choisir une qui rappelle la saharienne toujours avec ces poches et une marque au niveau de la ceinture. Elle est large, ce qui peut donner une allure décontractée à une tenue.

Enfin, le modèle Vince est le plus épuré. Si vous ne voulez pas faire un retour dans le temps avec un modèle trop vintage. Cette veste kaki a une coupe droite et reste simple, tout en nous permettant de sortir sans sacs puisqu’il s’agit juste de glisser nos affaires dans ces poches grand format.

J’avoue avoir un faible pour la veste saharienne et la voir revenir au devant de la scène me laisse pas indifférente. Avec la multitude de coupes qui existent, on ne peut pas être contre cette jolie veste qui signe le retour de l’été.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *