L’exposition à ne pas rater : YSL x Betty Catroux

Le Musée Yves Saint Laurent Paris consacre en 2020 une exposition exceptionnelle à Betty Catroux, icône de mode et ‘double féminin’ d’Yves Saint Laurent. Les pièces présentées dans l’exposition sont issues de l’importante donation que Betty Catroux a choisi de faire à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent. Madison Cox, président de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, a souhaité donner une carte blanche à Anthony Vaccarello pour cette exposition organisée au Musée Yves Saint Laurent Paris.

Actuel directeur artistique de Saint Laurent, Anthony Vaccarello portera un regard esthétique sur le vestiaire de Betty Catroux, en sélectionnant les pièces qui révèlent le mieux la personnalité singulière de cette dernière et la permanence de son influence sur un style désormais porté par la marque. ‘Elle est Saint Laurent comme elle respire. Son allure, son mystère, son côté subversif, un danger insaisissable, désirable, presque palpable, tout ce qui fait l’aura de cette maison, on en comprend l’ampleur quand on rencontre Betty.’ Anthony Vaccarello Une cinquantaine de modèles montrent à quel point Betty Catroux incarne pour Yves Saint Laurent un idéal physique et une attitude qui correspond au ‘style masculin féminin’ qu’il est en train de définir lorsqu’ils se rencontrent dans la boîte de nuit Le New Jimmy’s, en 1967. Yves Saint Laurent a un véritable coup de foudre esthétique pour cette silhouette androgyne qui casse radicalement les codes de la féminité et de la séduction, et reste encore aujourd’hui un véritable objet de fascination.

“Elle est parfaite dans mes vêtements. Juste ce que j’aime. Longue, longue, longue”– Yves Saint Laurent Women’s Wear Daily, 1968

Véritable icône de mode, Betty Catroux a été photographiée par les plus grands artistes comme Helmut Newton, Irving Penn, Steven Meisel ou Jeanloup Sieff. Photographies personnelles et documents inédits témoignent également du lien unique qui unissait Yves Saint Laurent et Betty Catroux dont le couturier disait qu’elle était son ‘double féminin’.

“J’ai toujours été captivée par ce qui est masculin. Toujours porté des jeans, une veste d’homme (…). Je ne me sens ni fille ni garçon, mais davantage en position séductrice habillée en garçon.” – Betty Catroux, Antidote, 2014.

L’exposition retrace également toute l’histoire du ‘style Saint Laurent’ qui s’affirme dans les années 1960, et sera décliné par le couturier jusqu’à la fermeture de la maison de haute couture en 2002. Saharienne, jumpsuit, trench-coat, tailleur-pantalon, smoking figurent l’appropriation du vestiaire masculin et son adaptation au corps féminin. Ils sont autant d’archétypes indissociables de la silhouette de Betty Catroux.

“Ce que j’essaie de faire, c’est un type parfait — un type parfait de vêtements, même si c’est une simple blouse ou une paire de pantalons, et d’encourager les femmes à construire autour d’eux. De saison en saison, je varie toujours mon style autour des mêmes prototypes de base, de façon qu’une femme n’ait pas besoin de changer sa garde-robe constamment.” – Yves Saint Laurent, Femina (Hong-Kong), 1978

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *