YAZBUKEY X LACOSTE

« LORSQUE LA BOUCHE ROUGE-FATAL CHUCHOTE À L’OREILLE DU CÉLÈBRE CROCODILE… »

Felipe Oliveira Baptista pour Lacoste a donné carte blanche à Yazbukey pour réaliser une collection capsule dédiée au tennis tout juste lancée en avant première chez Colette. Clin d’oeil  au célèbre tournoi de Roland-Garros qui arrive à grands pas. Découvrez cette collection capsule YAZBUKEY X LACOSTE sous le signe de la joie et la fantaisie fidèle à l’image de sa créatrice.

Cette collection capsule mêle avec humour l’univers pop et décalé de la créatrice Yazbukey et l’héritage tennistique de la marque au crocodile. Une partie de tennis jouée par 3 émoticônes en forme de balles de tennis et un crocodile qui se cherchent et se séduisent sur une ligne de vêtements pour homme, femme et enfant ainsi que sur une ligne de maroquinerie.

Rencontre évidente ou inattendue, peu importe mais l’alliance de ces deux maisons aux deux univers très opposés s’accorde à merveille. Yazbukey joue de sa personnalité et son univers  décalé et sexy pour donner un autre ton à Lacoste, le temps d’une capsule collector.

Pour vous nous avons récupérer l’interview des créateurs qui parlent de l’histoire de cette mini collection.

Quelles ont été vos sources d’inspiration ?

Yazbukey: Nous sommes immédiatement partis sur l’idée d’une balle de tennis dans une version «émoticône». Nous avons donc créé trois personnages pour une partie de tennis – ou un jeu de séduction – à quatre : le crocodile et 3 balles de tennis. Trois balles capables d’émotions jouant avec un crocodile amoureux.

Les balles de tennis qui ont du caractère ?

Yazbukey : Oui. En modifiant les sillons des coutures blanches qui habillent les balles jaunes, nous leur avons donné un visage, une personnalité. L’une d’elle est timide et apeurée. Est-ce le crocodile ou la raquette qui l’effraie ? La deuxième plus « flirty » est une séductrice glamour à la bouche sensuelle et rouge, comme l’emblème de ma marque. La dernière est plutôt beau gosse, elle frime avec ses lunettes de soleil noires. Quant au crocodile, nous l’avons paré d’un regard enamouré. Nous avons aussi créé un motif en jeu de lignes brisées sur fond bleu comme autant de lignes de court, vues sous le prisme d’un kaléidoscope. Je voulais vraiment rester sur les clichés du tennis

Dans quel esprit avez vous pensé cette collection ?

Felipe Oliveira Baptista : Cela m’intéressait de permettre à Yazbukey de jouer avec les codes du tennis mixte en phase avec son travail personnel. Les expressions des balles très pop, très BD, avec une pointe d’humour me sont d’emblée apparues comme une évidence.

Yazbukey: Nous souhaitions que ce soit très littéral, très direct, très « straight forward ». C’est le rêve de tenniswoman de Yazbukey.

Felipe Oliveira Baptista : Exactement, une ligne totalement intemporelle, directe et premier degré, mais avec Yazbukey, le premier degré est toujours emprunt de cheekiness.

Quelles sont les pièces de cette collection ?

Felipe Oliveira Baptista : Cette collection pour les grands et les petits fera souffler un vent nouveau sur les courts de tennis. Des modèles phares réinterprétés : le polo, le T-shirt, le short, … mais aussi des accessoires : le cabas plage, le 12.12 et la casquette…

Yazbukey: Une première dans l’histoire de la maison LACOSTE. Le crocodile fétiche déserte le polo, et laisse sa place à une nouvelle icône pour mieux la retrouver sur la visière d’une casquette.

Et une implication personnelle de Yazbukey pour la communication ?

Yazbukey: Le tennis est pour moi un sport visuel, comme la natation synchronisée ou le patinage artistique. Il y a quelque chose d’artistique dans les mouvements et les codes de ce sport. Après m’être imprégnée de la gestuelle des champions, notamment, en assistant à la fabuleuse finale du tournoi de Roland-Garros 2016 qui a vu la consécration de Novak Djokovic, je me suis glissée dans la peau d’une championne pour une partie de tennis qui renvoie aux publicités des années 80, époque où j’étais totalement fan de tennis et de la championne Navratilova. Comme pour chacune de mes collections et collaborations, mon image servira la communication. Des photos animées sur lesquelles on verra les lignes de court se mouvoir ou encore les balles de tennis « émoticône » attaquer la joueuse. Des images réalisées avec la complicité des collaborateurs habituels de Yazbukeyland: les photographes Tania et Vincent, le styliste et chorégraphe Aymeric Bergada du cadet, le performeur Igor, Mathieu Laudrel à la coiffure et Amélie Moutia au maquillage.

LACOSTE X YAZBUKEY, COLLABORATION, POLO, RAYURE, ROUGE, BLANC, JAUNE, COOL, MODE, COULEUR, THEDAILYDEB, PARISLACOSTE X YAZBUKEY, COLLABORATION, JAUNE, ROUGE, BLANC, NOIR, COOL, MODE, COULEUR, THEDAILYDEB, PARIS

 

 

LACOSTE X YAZBUKEY, COLLABORATION, SAC, ROUGE, BLANC, JAUNE, NOIR, COOL, MODE, COULEUR, THEDAILYDEB, PARISLACOSTE X YAZBUKEY, COLLABORATION, POLO, BLANC, DETAIL, JAUNE, BLANC, NOIR, THEDAILYDEB, PARIS

 

Tags from the story
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *